Clinique de Repentigny (450) 581-9614

Encore mal comprise, la présence de sels de calcium dans les tissus mous, les tendons entre autres, est un phénomène fréquent. Une explication courante veut que l’accumulation de micros traumatismes au niveau d’un tendon qui aurait été surmené, «dérègle» les cellules principales de celui-ci, les fibroblastes, et que celles-ci excrètent du calcium à l’extérieur de leurs enveloppes.

 Une autre hypothèse avancée serait que le tendon chercherait à s’adapter en se «solidifiant» avec ces sels de calcium. Encore une autre explication relierait un déficit en magnésium avec ces dépôts de calcium.

Ce qu’on sait cependant c’est que ce phénomène n’apparaît que rarement avant l’âge de 30-40 ans et qu’il peut être totalement asymptomatique.

Ce calcium, vu in vitro, va être rarement sous forme d’os solide mais aura plutôt l’apparence de «poudre de craie». Il a été avancé que le phénomène inflammatoire (ainsi que la douleur et l’incapacité qui s’ensuivent ) serait provoqué par la réabsorption du calcium par le système.

Généralement, les cas de tendinopathie avec calcification vus en physiothérapie seront traités comme les autres, avec utilisation plus intense de l’ultrason et moindrement de l’iontophorèse, dans le but d’accélérer la réabsorption de la calcification.

Auteur: Ambroise Courteau pht