Clinique de Repentigny (450) 581-9614

Les kystes de la partie postérieure du genou, appelés «kyste de Baker» sont vu assez souvent chez les adultes. Ils se forment lorsqu’une bourse ( il y en a 6 dans la fosse poplitée ) s’enfle de liquide synovial. Une cause possible serait l’augmentation de la pression intra-articulaire du genou. Une autre explication voudrait qu’un dérangement interne du genou altère la mécanique de celui-ci, poussant du liquide synovial dans une bourse communicante.

Ces kystes peuvent être «primaires» ( sans cause apparente ni communication avec l’articulation) ou «secondaires», le plus courant chez l’adulte. L’incidence du kyste de «Baker» chez les adultes qui consultent pour un problème de genou est de 19% (Miller et al, 1996 ).

La présentation clinique variera selon la cause possible mais englobera souvent douleur, limitation de mouvement et masse palpable. Le mollet pourra être enflé en cas de rupture.

L’approche dépendra aussi de la gravité des symptômes mais pourra inclure une résonnance magnétique pour préciser le diagnostic. Le chirurgien-orthopédiste pourra procéder à un aspiration et à l’infiltration de cortisone. La chirurgie du problème sous-jacent sera possible, une ménisectomie par exemple. L’ablation directe du kyste est généralement évitée à cause d’un taux de récurrence élevée.

La physiothérapie sera pertinente pour compléter la réhabilitation.

Stein D. et all «Cyst about the knee: evaluation and management» Journal of the AAOS, vol 21 no. 8 août 2013