Clinique de Repentigny (450) 581-9614

Les méthodes de mobilisation consistent en des techniques manuelles appliquées sur diverses articulations dans le but principal d’en augmenter l’amplitude de mouvement et de réduire la douleur. 

Dépendant de l’articulation, des techniques de «traction» et de «glissement», souvent combinées à des mouvement passifs, sont appliquées par les mains du thérapeute.

Une étude de Reid et al* voulait savoir si ces techniques étaient vraiment efficaces pour augmenter la mobilité de la flexion dorsale perdue, chez des patients ayant subi une entorse sévère de la cheville.

Le groupe de sujets recevait alternativement une mobilisation factice ( un mouvement passif ) et une mobilisation «pour vrai» ( un mouvement passif avec un glissement de l’articulation tibio-astragalienne ). La flexion dorsale était mesurée après chaque méthode.

Les changements étaient de loin supérieurs après la technique de mobilisation «réelle».

Reid et al, «efficacy of mobilisation with movement for patients with limited dorsiflexion after ankle sprain: a crossover trial. Physiotherapy Canada, 2007;59:166-172