Clinique de Repentigny (450) 581-9614

La plupart des gens qui commencent  à s’entraîner se poseront cette question. La bonne nouvelle c’est que le corps en bénéficiera dès les premières heures mais l’apparence corporelle ne changera pas tout de suite. Une étude* faite sur 25 sujets sédentaires qui  se sont entrainés 6 semaines en force avec l’appareil «Bow-Flex» pour la force n’avait pas changé leur apparence tel qu’apprécié par un panel de 6 juges.

    Cela ne veut pas dire qu’il ne s’est rien passé. En fait, après quelques séances de musculation, le cerveau apprend à recruter plus d’unités motrices au niveau des muscles concernés, augmentant la force produite.Les plus grands gains de force d’un entraînement en musculation intensif ( 4 fois semaine) se produiront à 2 mois; 3 mois pour l’augmentation du volume musculaire ( si ce but est recherché). Les personnes «moyennes» ( 2-3 entraînements moins intenses par semaine) pourront attendre 6 mois pour avoir des gains optimums.

   Pour les exercices cardio-vasculaires ( «aérobiques» )., les gains débuteront avant que cela paraisse , sur la perte de poids par exemple. Ce type d’exercices ( course, vélo, natation etc..) augmentera le nombre de mitochondries dans les cellules musculaires, plus on en a, plus le muscle peut absorber et consommer l’oxygène sanguin et produire plus d’énergie.

   Deux jours après un simple entraînement aérobique, les cellules musculaires consommeront plus de glucose, diminuant le taux sanguin. Après quelques séances, la sensibilité à l’insuline augmentera, contribuant à contrôler le taux de glucose sanguin.

    Se mettre en forme demeure toujours un relativement long voyage mais les bénéfices sont indéniables, et ce, même si cela ne paraîtra pas immédiatement.

*Inspiré du livre «Which comes first: cardio or weight» d’Alex Hutchison PH.D, éditionM&S, 2011

Ambroise Courteau pht